Soin et Hygiène Poule

Soin et Hygiène Poule
Afficher en Grille Liste

Produits 1-15 sur 24

Par ordre décroissant
par page
  1. 29,50 €
    En stock
  2. 19,50 €
    En stock
  3. 8,50 €
    En stock
  4. 21,50 €
    En stock
  5. 8,75 €
    En stock
  6. Prix Spécial 39,90 € Prix normal 49,90 €
    En stock
  7. 10,50 €
    En rupture de stock
  8. Prix Spécial 15,90 € Prix normal 16,90 €
    En stock
  9. 26,75 €
    En stock
  10. 44,90 €
    En stock
  11. Prix Spécial 17,90 € Prix normal 18,99 €
    En stock
  12. 12,39 €
    En stock
Afficher en Grille Liste

Produits 1-15 sur 24

Par ordre décroissant
par page

Comment assurer le soin et l’hygiène de mes poules ?

 

 

Comme tous les animaux sociaux, les gallinacés sont sujets aux infections. Car ils peuvent se les repasser entre eux. Certaines règles essentielles de vie en communauté permettent cependant de limiter les risques.

 

Une bonne tenue du poulailler

Beaucoup de petits ennuis sanitaires seront évités si vous procédez à un entretien régulier de la maison de vos poules. Cela passe par un nettoyage hebdomadaire des différentes parties qui la composent. Il faudra en vider la litière, récurer le tiroir à déjections, prendre le temps d’inspecter chacune de ses occupantes afin de repérer les éventuelles infections. Vous éliminerez ainsi une bonne partie des bactéries.

En complément, procédez une fois par an à un grand décapage de fond en comble de votre abri. Faites-en sortir toutes vos bêtes et allez-y gaiement : sortez le jet d’eau et le balai brosse et n’hésitez pas à bien frotter ! Les restes de cendres par exemple sont particulièrement difficiles à enlever. Profitez d’une belle et chaude journée d’été pour réaliser cet exercice. Le fond de l’air sera moins frais et la journée plus longue, vous permettant ainsi de laisser sécher le poulailler au soleil plusieurs heures après l’avoir passé à l’eau.

Et pour éviter toute perte de temps, faites d’une pierre deux coups en appliquant la couche d’huile de lin annuelle recommandée par la même occasion. Cela prolongera la durée de vie de la structure en bois tout en améliorant son isolation. Une sélection d’huiles naturelles sans danger pour vos animaux est à votre disposition.

 

Une bonne alimentation

Maintenir des poules en bonne santé, cela passe aussi par quelques efforts en matière d’alimentation. Vos bêtes consommeront effectivement une bonne quantité de vos déchets, mais il faut tout de même faire attention à ce que vous leur donnez. Une partie de nos déchets alimentaires habituels peuvent présenter un risque pour vos volailles. C’est le cas des pommes de terre crues, des épluchures d’oignons, du céleri, des feuilles de poireaux crues, du pain moisi…

Ensuite, cela ne doit pas composer leur unique source de nourriture et il faudra leur proposer un régime varié et équilibré. La base de la nourriture de vos poules doit être un mélange de graines que vous changerez régulièrement afin qu’elles ne prennent pas l’eau et ne pourrissent pas. Servez-leur ce grain dans une mangeoire adaptée, cela permettra de le protéger plus longtemps de la pluie et des intempéries. Faites-en de même avec un abreuvoir que vous remplirez d’eau propre et fraîche en permanence.

Complétez leur menu quotidien avec de l’herbe et des coquilles d’huîtres concassées ou un peu de gravier pour une bonne digestion.

 

 

Quels sont les autres conseils pour assurer la bonne santé de mes poules ?

 

 

Ces quelques astuces alimentaires vous permettront d’éviter bien des désagréments. D’autres petits aménagements peuvent être apportés à votre installation pour améliorer le bien-être de vos animaux.

 

Un maximum d’espace

Il est important d’offrir à vos protégées le plus de place possible. Elles pourront ainsi se faire un parcours au cours duquel elles se rouleront dans la poussière (les fameux « bains de poussière » si importants pour l’entretien de leur plumage).

Un changement de parcours de temps en temps sera d’ailleurs bienvenu pour renouveler les ressources en herbe et autres vers à picorer.

 

Des abords sécurisés

La protection du poulailler est un point à ne pas négliger pour éviter toute source de stress. Il n’y a rien de plus désagréable lorsque l’on essaye de pondre un œuf tranquillement que de se sentir épié par un renard ou un chien errant. Veillez donc à assurer la sécurité des parties externes de la maison de vos poules, et à les renforcer le cas échéant par un filet ou un grillage. Il peut d’ailleurs s’agir d’une barrière végétale composée d’arbres ou d’arbustes dont les fruits seront consommables par tous ces petits becs.

Cela peut aussi vous permettre de créer une zone tampon avec les autres animaux de votre maison susceptibles de contaminer vos poules.

 

 

Vous voici plus que calé en matière de soin poule. Reste l’option du massage aux huiles essentielles pour un hébergement quatre étoiles.