Comment choisir ses poules ?

Il existe 4 grandes variétés de poules : les poules pondeuses, les poules couveuses, les poules à chair et les poules d’ornement. Il est important de sélectionner avec soin la race de poules selon ce que vous attendez d’elles. 

Les poules pondeuses

poules-pondeuses.jpg

Envie d’œufs frais tous les matins ? Une poule pond à partir de 5 à 6 mois et sera pleinement active jusqu’à ses 3 ans. Au-delà, la ponte diminue peu à peu pour s’arrêter finalement vers 8 ans.

Les poules pondeuses pondent entre 150 et 250 œufs par an. Elles sont plus productives au printemps et pendant l’été puis ont tendance à ralentir à l’arrivée de l’automne et de l’hiver.

Pour booster la ponte durant l’hiver, n’hésitez pas à investir dans un petit chauffage pour poulailler et à fournir à vos poules un peu de soupe tiède (mélange d’eau, de légumes et de mie de pain).

Quelle race choisir ?

La poule rousse ou la poule de Vorwek sont d’excellentes poules pour démarrer un élevage. Elles ont bon caractère, s’apprivoisent facilement et ne se battront pas avec leurs congénères. Elles sont toutes deux d’excellentes pondeuses avec jusqu’à 250 œufs par an pour la poule rousse.

Si vous souhaitez des œufs même en hiver, tournez-vous plutôt vers la poule géline de Touraine ou la poule gâtinaise.

Elles pondent en moyenne 170 œufs par an. Ce sont des poules résistantes et peu craintives. Petit bémol pour la poule gâtinaise, moins sociable que sa consœur Touraine. Pour leur confort, il est impératif qu’elles puissent avoir accès à l’extérieur.

Les poules couveuses

On distingue 2 types de poules couveuses : les grandes races et les races naines.

Il est important de savoir qu’une poule naine ne pourra pas couver les œufs d’une grande race. A contrario une grande race n’aura aucun problème à couver les œufs des autres poules.

Parmi les grandes races, la poule Sussex est réputée pour être une bonne mère et donc une bonne couveuse. C’est une excellente pondeuse (jusqu’à 250 œufs par an) et ce, même l’hiver.

Du côté des races naines, la poule-Soie présente différentes qualités :

  • avec son plumage elle fait partie des plus belles poules d’ornement,
  • c’est une bonne pondeuse (150 œufs en moyenne),
  • et c’est une très bonne couveuse qui veillera sur les poussins. 

Les poules d'ornement

Les poules d’ornement sont généralement de belles poules, assez petites et au caractère facile.

Elles sont sociables et aiment la compagnie des enfants.

On les choisit principalement pour leur apparence plutôt que leur productivité (bien que certaines soient de bonnes pondeuses et couveuses).

Elles joignent l’utile à l’agréable. Les poules d’ornement vous permettront entre autres de participer à des concours.

Quelle race choisir ?

Là encore, on distingue deux grands types : les grandes races et les races naines.

Les poules d’ornement n’étant qu’une question de goût, libre à chacun de choisir celle qui lui plaira le plus.

Notez toutefois que certaines races peuvent être plus difficiles à trouver car plus rares.

Les poules à chair

Après 3 ans, une poule ne pond quasiment plus.

Il peut donc être intéressant de sélectionner des races de poules à la chair savoureuse afin de pouvoir les cuisiner quand elles seront trop âgées.

Quelle race choisir ?

La poule de Marans est un bon compromis : c’est une très bonne pondeuse, une bonne couveuse et à la chair délicieuse.

La poule gasconne est elle aussi un bon choix. Les grandes races peuvent peser jusqu’à 3 kg.

Enfin la poule Wyandotte a tous les atouts : bonne pondeuse, bonne couveuse, poule de chair et poule d’ornement.