Tout savoir sur les différentes litières pour poulailler

La litière, c’est l’isolant qui permet à vos poules de rester au sec dans leur poulailler mais qui sert aussi à absorber les déjections et à les occuper : en effet, elles aiment gratter dans leur litière. Il est donc important de choisir ce qu’il faut pour la litière. Vous pouvez également récupérer le fumier pour en faire de l’engrais par la suite. Dans ce guide, vous aurez tous les conseils utiles pour choisir sa litière et l’entretenir correctement. Sachez qu’une bonne litière maintient les poules en bonne santé, favorise leur confort et vous apporteront donc les meilleurs œufs.

Les différents types de litières pour l'élevage de volailles

Le premier point essentiel dans la confection et l’aménagement d’un poulailler, c’est la litière : c’est ce qui va finaliser l’installation et qui permettra aux poules de se sentir chez elles. Il existe de nombreux types de litières : de la paille de blé, d’avoine ou de colza, du foin, des journaux, des copeaux de bois (non traités) ou encore de la sciure. Le plus important est d’installer des matériaux bien secs pour éviter la prolifération de bactéries.

Si vous optez pour du foin, sachez qu’il s’humidifie beaucoup plus vite et qu’il contient plus de poussière : vous devrez donc le changer plus souvent que de la paille qui elle restera sèche bien plus longtemps. Si vous optez pour un poulailler bio, vous pouvez faire l’impasse sur les copeaux de bois et la sciure. Vous pouvez également disposer un peu de sable dans votre poulailler, qui empêchera également de trop retenir d’humidité.

Entretenir sa litière au quotidien pour son cheptel

Installer sa litière pour poules, c’est tout un art : on ne le fait pas n’importe comment ! En effet, il faut la répartir équitablement dans le poulailler, en couche épaisse d’environ 3cm. Tassez bien la litière quand vous l’installez pour que cela crée une petite paillasse pour vos poules. Point important : toujours vérifier que la litière ne soit pas moisie avant de l’installer ! On ne sait jamais, elle peut avoir pris la pluie par mégarde. Faites également des vérifications tout au long de la semaine dans le poulailler

Vous devrez nettoyer la litière une à deux fois par semaine en la remplaçant complètement et en débarrassant le poulailler de résidus de fientes. Le reste de la semaine, vous pouvez procéder à des petits nettoyages rapides en remplaçant seulement les endroits très sales. Sachez qu’il faudra procéder à un nettoyage plus fréquent en hiver car les poules sortent beaucoup moins dehors. Une à deux fois par an, il faudra procéder à l'assainissement complet du poulailler : c'est-à-dire le désinfecter à l’aide de produits adaptés comme les produits d’entretien du bois que nous vous proposons sur le site, à appliquer sur toutes les surfaces : porte, toit, accessoires…afin d’éliminer les poux et autres parasites. Pour vous débarrasser de la litière usagée, vous pouvez tout à fait vous en servir comme fumier pour votre jardin : un avantage non négligeable, donc !

La litière pour poussins, des besoins spécifiques

Pour les poussins, choisir une bonne litière est aussi important. Et attention, ce n’est pas la même que pour les poulaillers ! En effet, ils sont beaucoup plus fragiles que les poules : il leur faudra donc une litière la moins poussiéreuse possible pour éviter qu’ils aient des problèmes respiratoires. Vous pouvez utiliser des copeaux de bois, mais sachez que les poussins aiment gratter et saliront donc très vite leur espace ! Choisissez donc plutôt des journaux que vous pouvez étaler directement : ils absorberont efficacement les déjections ainsi que les odeurs. Pensez également à remplacer la litière régulièrement !