Comment bien entretenir son poulailler ?

entretien poulailler

Certains consommateurs se lancent dans l’élevage avec quelques idées reçues, accueillir des poules demande en réalité un investissement conséquent. Il ne suffit pas d’installer quelques volailles et d’attendre que les œufs soient au rendez-vous. Il sera indispensable de leur donner à manger tous les jours et surtout d’entretenir le poulailler quotidiennement, car il deviendra rapidement un nid à parasites. Ces derniers sont particulièrement néfastes et peuvent occasionner des plaies.

Le planning d’une journée dédiée à l’entretien de votre poulailler

1 - Supprimez les déjections ainsi que les fientes

Nous vous proposons un petit guide qu’il est judicieux de concrétiser quotidiennement. Vous serez ainsi certain que vos volailles évoluent dans un environnement confortable. Avec un perchoir, les déjections auront tendance à se multiplier, si vous possédez un tiroir en dessous, pensez à le vider régulièrement tout en enlevant avec des gants les fientes. Cela permet de conserver la litière plus longtemps sans être contraint de la renouveler. C’est une astuce appréciable pour supprimer les mauvaises odeurs. Toutes les semaines, vous devrez ensuite remplacer la paille ou les copeaux de bois qui ne sont toutefois pas aussi pratiques.

2 - L’importance de ramasser au minimum une fois par jour les œufs

Il est important de récolter les œufs quotidiennement après la ponte qui se produit au milieu de la journée. Si vous avez de nombreuses poules, il serait peut-être nécessaire de passer une seconde fois avant qu’elles rentrent, car elles auront tendance à « couver » les œufs qui seront chauffés tout au long de la nuit. Généralement, il est conseillé de ne pas les laisser plus de 24 heures, ils sont certes consommables, mais la qualité peut être altérée surtout en été.

3 - Attention, l’abreuvoir et la mangeoire doivent être remplis

Vérifiez l’alimentation, car elles doivent toujours avoir de l’eau, des restes ainsi que des grains, sans cette précaution, vous aurez quelques difficultés pour obtenir des œufs tous les jours. La ponte est largement impactée par le régime alimentaire. Huit poules bien nourries peuvent largement vous offrir huit œufs par jour surtout dès le printemps.

Pensez à entretenir votre poulailler grâce à quelques astuces

Regardez si votre grillage n’est pas endommagé

Le poulailler en lui-même doit également être étudié sous toutes les coutures afin de lutter contre la venue des nuisibles comme les renards. Par conséquent, accordez une véritable attention à l’intégrité du grillage que vous possédiez un poulailler dans un parc clôturé ou une version avec un enclos intégré. Cette vérification doit être réalisée tous les jours, car il suffit d’une fois pour que votre élevage soit décimé.

Un peu d’huile de lin pour renforcer le bois

En fonction du matériau, cette maison en bois doit être traitée pour qu’elle puisse résister aux intempéries (vent, pluie, neige, gel…). Il est donc recommandé à la sortie de l’hiver d’appliquer une ou deux couches d’huile de lin. Cette dernière nourrit ce matériau noble et l’aide à affronter tous les aléas de la météo. Si vous êtes dans une région particulièrement froide, il est peut-être intéressant de réitérer cette application au début de l’automne afin d’offrir un habitat confortable et serein.

Supprimez tous les parasites du poulailler

Bien sûr, le bois attire quelques parasites comme les poux rouges qui sont faciles à repérer. Ils n’apparaissent pas si vous entretenez régulièrement le poulailler comme nous l’avons précisé au préalable. Toutefois, tous les trimestres, il est judicieux de le nettoyer avec un désinfectant spécifique qui élimine les bactéries, les levures et tous les micro-organismes. Vous pouvez également utiliser un insecticide respectueux de l’environnement et des volailles pour lutter contre les cafards, les punaises, les tiques, les fourmis, les mites ainsi que les puces.