Comment protéger les Poules des Prédateurs ?

ranard-poules

Voir grandir son cheptel est toujours un plaisir pour tout éleveur de poules amateur ou semi-professionnel. Néanmoins que ce soit à la campagne ou en milieu urbain, vos volailles adorées sont une proie facile pour les animaux des environs.

Bien connaître les prédateurs terrestres

Sur les journées avec des températures douces, vous pouvez essentiellement craindre des attaques de chiens errants et de chats sauvages, attirés par l’odeur de vos volailles. Mais ces mammifères sont moins présents l’hiver et c’est pourquoi il faut faire grandement attention aux renards, mais aussi aux fouines et belettes voire couleuvres, attirés aussi par les œufs de vos poules pondeuses plus que par leurs chairs.

Si vous êtes aux alentours lors d’une attaque, vous entendrez surement les cris de vos poules et vous pourrez réagir rapidement, ces animaux sont craintifs des êtres humains. Néanmoins en cas d’absence, le danger est réel pour votre élevage de gallinacés et les pertes peuvent être désastreuses, même sur une seule et unique attaque.

Après le coucher de soleil, le risque devient encore plus important pour vous car c’est le moment de sortie des animaux nocturnes comme les renards et les rongeurs. Les fouines comme les belettes peuvent se faufiler dans un tout petit trou pour entrer dans un poulailler. Elles boivent le sang de vos poules et abandonnent leurs cadavres dans votre abri. Les Muridés se faufilent également pour attaquer les plus petits gabarits ou les poussins de la communauté.

Des prédateurs aériens pour les poules pondeuses ?

Au-delà des attaques terrestres et même si elles sont plus rares même en campagne, un élevage de poules est aussi une proie facile pour les attaques aériennes. En effet même si la chair de vos gallinacés n’est pas leurs premières cibles, les oiseaux sauvages type rapaces et corbeaux convoitent les œufs frais de vos poules pondeuses en s’infiltrant dans le poulailler par l’ouverture principale ou un trou. Les pies peuvent aussi avoir le même comportement.

Quand en journée le poulailler est vide de poules, le passage d’un oiseau sauvage est dommageable pour vous car vous ne pourrez pas profiter des œufs présents dans les pondoirs pour consommation. Par contre si le poulailler est plein, les rapaces peuvent attaquer vos poules par peur et blesser vos volailles voire s’en prendre carrément aux poussins qui représentent pour eux un met de choix.

Quelles protections pour les poules ?

Pour l’abri de vos poules, choisissez des poulaillers en bois de qualité supérieur avec une épaisseur importante sur les parois et des matériaux robustes. Tous nos modèles répondent à ces critères sans exception.

Pensez à la sécurité de votre poulailler : vérifiez régulièrement son inviolabilité au niveau des murs ou des ouvertures. Pour rappel, une ouverture de la taille d’une pièce de 2 euros suffit pour un rongeur !

A savoir aussi que votre odeur éloigne une grande partie des prédateurs canidés et félidés. Si vous avez un chien, le fait de le promener dans ou proche de l’enclos pour y laisser son odeur peut aussi dissuader les éventuels prédateurs.

En journée, créer un parcours pour vos poules avec un parc grillagé ou un enclos électrique pour éviter les attaques. Une bonne solution aussi est de choisir un poulailler avec enclos anti-renard avec ajout d’une extension plus donner à vos poules plus d’espace.

Enfin fermez systématiquement tous les soirs votre poulailler une fois vos poules couchées. Vous l’ouvrirez le matin le plus tôt possible après le lever du jour. En cas d’absence, quelqu’un doit vous remplacer pour cette fonction ou sinon optez plutôt pour un système de porte automatique pour poulailler qui vous rendra la vie plus facile !