Nos Guides

Notre Newsletter

Abonnez-vous aux bons plans & actus !

Entreprise

 

Comment protéger ses poules du froid ?

À l’approche de l’hiver, il est naturel de s’inquiéter pour ses poules et leur santé.

Les poules supportent-elles le froid ? Continuent-elles de pondre en hiver ? Faut-il leur donner une alimentation particulière ? On fait le point !

Hiver : comment protéger ses poules du froid ?

Les poules, des animaux naturellement résistants au froid

Les poules font partie des animaux muant en fin d’été ou début d’automne pour se doter d’un plumage plus chaud. Ce tout nouveau plumage les aidera à supporter les baisses de température en hiver.

Les poules peuvent résister à des températures extrêmes jusqu'à - 20 °C ! 

Attention, si les poules ne sont pas frileuses, elles sont néanmoins sensibles aux courants d’air et à l’humidité ! Pour que vos poules passent l’hiver sans encombre, il conviendra de bien protéger votre poulailler du froid et d’adapter l’alimentation de vos poules.

Bien loties, vos poules pourront même continuer de pondre, même si le rythme de ponte peut légèrement diminuer.

Attention : les crêtes et les barbillons des poules sont particulièrement sensibles au froid et peuvent même geler lors de grand froid. Pour protéger vos poules, vous pouvez appliquer tous les jours un peu de vaseline sur ces parties sensibles, pour mieux les isoler du froid. 

Courants d’air et humidité : bien protéger son poulailler du froid

L’hiver, les poules doivent pouvoir se mettre à l’abri dans leur poulailler pour se protéger du froid et des intempéries. Pour éviter que vos poules ne tombent malades, il est important de faire attention à 2 points : les courants d’air et l’humidité.

Vérifier l’isolation de votre poulailler

La règle d’or est que vos poules doivent être au sec en permanence, des pattes à leurs crêtes.

Si ce n’est pas déjà fait, installez votre poulailler à l’abri du vent. Si vous ne pouvez pas déplacer votre poulailler, essayez de mettre en place un brise-vent à l’aide de haies par exemple.

Pensez ensuite à vérifier que le toit de votre poulailler soit parfaitement étanche pour éviter toute infiltration d’eau ou d’air, entraînant une déperdition de chaleur. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à doubler le toit, à positionner une bâche hermétique sur le toit ou à réaliser un sous-plafond, pour une meilleure isolation. Vous pouvez également isoler les murs du poulailler à l’aide de planches en bois ou en liège.

Attention à ne pas boucher les aérations du poulailler ! Votre poulailler doit pouvoir être aéré de façon à évacuer l’humidité générée par les poules lorsqu’elles respirent.

Enfin, n’hésitez pas à surélever votre poulailler à l’aide de pieds, pour mieux l’isoler du sol et que l’air puisse circuler dessous. Vous pouvez également installer des perchoirs supplémentaires pour que vos poules puissent se poser en hauteur.

Aménager une litière douillette à vos poules

Si l’été les poules apprécient une litière légère, en hiver il ne faudra pas lésiner sur l’épaisseur de celle-ci.

Disposez une couche de litière généreuse dans votre poulailler (paille, copeaux de bois, etc.), au sol et dans certains emplacements stratégiques comme les pondoirs. La litière doit permettre d’isoler leurs pattes du sol froid du poulailler et leur offrir un espace douillet où se blottir si elles ont froid.

Installer une lampe chauffante dans son poulailler

En cas de très grand froid avec des températures négatives (– 15/20 °C), il est possible d’installer une lampe chauffante au sein de votre poulailler.

Cette lampe chauffante aidera vos poules à mieux supporter le froid et peut stimuler leur ponte.

Attention à bien choisir votre lampe chauffante pour poulailler ! Celle-ci doit être impérativement adaptée à une utilisation extérieure.

>Découvrir nos lampes chauffantes<

Que donner à manger à ses poules en hiver ?

Hiver : comment protéger ses poules du froid ?

Une alimentation riche

En hiver, les poules ont besoin de prendre des forces pour affronter le froid hivernal !

Pas question pour autant de leur donner une alimentation déséquilibrée. Leur alimentation doit toujours être réfléchie afin d’éviter des problèmes de carences.

Vous pouvez notamment privilégier des pâtées riches en protéines ou augmenter la dose journalière de maïs afin que vos poules se fabriquent une petite réserve de graisse.

Servez-leur des pâtées tièdes pour les aider à se réchauffer à base de riz, de pâtes, de légumes, de légumineuses et de protéines.

N’hésitez pas à leur donner un fortifiant sous forme de vitamines ou encore quelques friandises pour poules.

>Tous nos aliments pour poules<

Une attention particulière à l’eau

Été comme hiver, les poules doivent avoir un accès illimité à leur abreuvoir d’eau.

Faites attention à ce que l’eau ne gèle pas. Pour cela, vous pouvez la changer régulièrement (au minimum deux fois par jour), mettre de l’eau très légèrement tiède ou installer une plaque chauffante pour abreuvoir. 

Cette plaque chauffante vous permettra de conserver l'eau de l'abreuvoir de vos cocottes à parfaite température. 

Aménager un parcours extérieur en hiver

Même en hiver, les poules ont besoin de sortir de leur poulailler, de se dégourdir les pattes et de picorer le sol.

Prévoyez un parcours extérieur protégé du vent et du mauvais temps.

Vous pouvez par exemple disposer une bâche au-dessus de leur enclos qui captera un peu la chaleur du soleil ou aménager le sol à l’aide de paille ou de copeaux de bois afin que le sol soit moins froid.

Veiller à la propreté de son poulailler

En hiver, les poules passeront plus de temps dans leur poulailler. Il vous faudra le nettoyer de façon plus régulière, idéalement toutes les deux semaines, afin que vos poules évoluent dans un environnement propre et sain où pondre.

Changez complètement la litière, nettoyez le sol, les perchoirs, les mangeoires et les abreuvoirs.

Découvrez comment bien entretenir votre poulailler au quotidien.